BLOG
Apprentissage

Que pouvons-nous apprendre des athlètes des Jeux Olympiques ?

Les athlètes olympiques ont un état d'esprit tourné autour de la patience et de la confiance dans les méthodes qui amènent la progression.

Par
Niko

Les Jeux Olympiques c'est spécial, c'est quatre années d'entraînement et même bien plus pour certains pour atteindre le niveau nécessaire pour s'y qualifier et pour bien y figurer.

Évidemment ce n'est pas juste du travail, c'est aussi un talent naturel. Tout le monde ne peut pas aller aux JO. Mais disons qu'une fois que le talent est identifié chez un jeune, c'est principalement son sérieux, sa volonté de réussir qui le fait devenir un champion qui peut prétendre à participer aux Jeux Olympiques.

Tout le monde ne peut pas aller aux JO donc.

Mais tout le monde peut avoir l'état d'esprit des athlètes olympiques. Un état d'esprit tourné autour de la patience et de la confiance dans les méthodes qui amènent la progression. C'est ça qui conditionne l'atteinte d'un objectif quel qu'il soit.

Plus l'objectif est grand, plus il faut être patient

Pourquoi dit-on souvent que les athlètes s'entraînent quatre ans en pensant aux Jeux Olympiques ? Parce que la progression prend du temps tout simplement. Il n'y a pas de raccourci, pas de méthode miracle qui permet de brûler les étapes.

Pour devenir la meilleure version de soi-même, il faut avoir la patience se lancer dans son entraînement et de s'y tenir, semaine après semaine, mois après mois... et même années après années si l'objectif est grand. On ne devient pas marathonien, 3 mois après avoir débuté la course à pied. On ne gagne pas 10' au 10 km en 6 mois. Ceux qui vous promettent des miracles vous mentent.

La méthode qui marche n'est pas la plus populaire

Tout le monde aimerait avoir de gros résultats et les obtenir vite. Mais si vous creusez un peu sur le profil des amateurs qui progressent vraiment, ils ont cette même patience, cette même rigueur dans le suivi de leur entraînement que l'ont les athlètes de haut niveau. Et on ne parle pas de quantité. La logique est la même qu'on s'entraîne 4 fois ou 12 fois par semaine.

Suivre un bon programme d'entraînement et le suivre de manière sérieuse avec l'envie de réussir. Le reste c'est du détail.

Entraînez-vous avec la méthodologie d'un athlète olympique

Un entraînement efficace sur le long terme c'est ce qu'on essaye de promouvoir sur le Campus depuis le début. Et c'est aussi ce qui freine les abonnements, on le sait. Mais on préfère dire les vraies choses, ne pas promettre de miracles et donner des objectifs réalistes à ceux qui choisissent de nous rejoindre. Avoir la bonne mentalité dès le départ, c'est se mettre sur le chemin de la réussite. Et ça n'est pas les Campusiens qui nous diront le contraire 🙂

👉🏻 Voir les témoignages

Partager l'expérience

Comme un club !

Une communauté sur Discord pour discuter et partager avec d’autres coureurs de Campus partout dans le monde comme dans un club !

Rejoindre la communauté