BLOG
Conseils

Nos derniers conseils pour le Marathon International de Biarritz

L'excitation est à son maximum et le stress aussi on imagine, alors on te donne nos derniers conseils pour appréhender au mieux ton Jour J du Marathon International de Biarritz 🔥

Par
Manon

Ça y est le jour de ta course approche, tu vas prendre le départ de l’une des épreuves du Marathon International de Biarritz !

C’est le moment pour nous de te divulguer nos derniers précieux conseils pour appréhender au mieux ce moment 🙂.

Mets en place une routine pour minimiser ton niveau de stress

Tout stress inutile qui vient s’ajouter au stress normal d’avant course peut rapidement transformer le positif en négatif et te vider progressivement de ton énergie.

Le stress s’accompagne aussi d’une autre hormone que l’adrénaline : le cortisol. En trop grande quantité cette hormone peut entraîner des effets néfastes pour ta santé mais surtout dans ton cas, pour ta performance. Alors plus tu vas être en stress pour des problèmes que tu aurais pu t’éviter, moins tu auras de chances d’être au top lors de ta compétition.

Pour être plus zen avant une compétition, il y a une technique infaillible : être prêt ! On ne sait pas si tu l’as remarqué, mais le moindre oubli, la moindre chose qui ne se passe pas comme tu voudras, peut prendre des proportions énormes avant une course. Et à chaque fois que ça arrive, tu perds un peu de l’énergie, de l’influx nerveux qui te sera nécessaire pendant ta compétition.

Pour éviter ça, avoir une routine avant une compétition qui soit simple et que l’on peut répéter de compétition en compétition est idéal. Cette routine se compose de quelques points clés que nous allons te présenter maintenant.

1. Planifie ton matin en mode rétro planning

C’est notre conseil de base de notre routine d’avant compétition pour te permettre de ne pas te stresser avec le temps.

Au lieu d’y aller à l’arrache et faire des estimations grossières sur ton planning... nous te conseillons d’écrire un horaire précis que tu auras juste à suivre le jour J.

Remonte le temps avec toutes les choses que tu auras à faire avant le départ : petit-déjeuner, passer par la consigne, trajet entre ton lieu d’hébergement et la ligne de départ, passage aux toilettes, échauffement. C’est le moment de ne rien oublier et de prévoir large au niveau des tranches horaires.

2. Prépare ton matériel la veille pour éviter tout stress

Encore un point très facile à maîtriser mais qui peut vite tourner au vinaigre. Savoir ce que tu vas utiliser pour ta course, que ce soit en terme : de vêtements, de nutrition, d’hydratation ou de tout l’équipement nécessaire pour faire ta course… ça ne s’improvise pas le jour J !

Idéalement, on te conseille d’avoir une stratégie établie à l’avance, comme cela tu n’auras plus qu’a tout regrouper la veille. Bref on veut t’éviter au maximum de réfléchir avant ta compétition : pour garder ton énergie mentale pour ta course !

Détail important : Ne teste rien de nouveau le jour de ta course ! Uniquement des vêtements, chaussures et de la nutrition validés à l’entraînement pour toi !

3. Teste ton repas d’avant course pendant ton entraînement

Difficile d’être catégorique là-dessus, le repas d’avant course idéal est celui qui te convient avant tout ! Mange quelque chose de très digeste, dont tu as l'habitude. Tu peux aussi prévoir une boisson ou un en cas d’attente jusqu’au départ. Nous te conseillons de le prendre 2h30 à 3h avant la course.

Le choix est assez personnel… Ce repas n’est pas le plus important si tu t’es nourri correctement la veille ! Une chose est sûre, ne cherche surtout pas à surcharger ton estomac avant ta course.

Idéalement tu peux tester ce repas à l’entraînement avant ta sortie longue.

4. Prends le temps de bien t’échauffer

En fonction de la distance que tu vas faire, l’échauffement ne sera pas le même :

  • Si tu te lances sur le Marathon ou le semi-marathon : un échauffement de 10 minutes suffit largement. Tu peux également choisir de partir plus doucement pour trouver ton allure de course à partir du 4e - 5e kilomètre.
  • Si tu te lances sur le 12 km ton échauffement doit être plus long : footing, gammes, lignes droites. Il te faut la totale pour arriver au top au départ.

Nous te conseillons dans tous les cas de t’échauffer 15 à 20 minutes avant le départ.

Nous te laissons une vidéo de ton coach Nico qui te donne quelques idées d’exercices à réaliser avant ta compétition.

Tu es prêt alors bonne course !

Nous espérons que tous nos conseils vont t’aider à prendre le départ plus sereinement. C’est ton moment alors profite à fond que ça soit ta première fois sur la distance ou non

Dernier petit tips de ton coach Nico : « C’est le moment de te détendre : autant les muscles que le haut du corps. Prends de longues respirations de type méditation, en fermant les yeux, c’est parfait pour faire baisser ton stress.»

Partager l'expérience

Comme un club !

Une communauté sur Discord pour discuter et partager avec d’autres coureurs de Campus partout dans le monde comme dans un club !

Rejoindre la communauté