BLOG
Runneuses

L'entraînement en course à pied pendant les règles

Chaque femme a des expériences différentes avec la pratique de la course à pied pendant sa période de règles. Retrouvez tous nos conseils pour gérer au mieux vos entraînements : programme, équipement et bien plus.

Par
Manon

Nous ouvrons le bal des articles dédiés aux runneuses du Campus avec un article sur l'entraînement en course à pied pendant la période des règles.

Les règles ne sont qu’une phase du cycle hormonale, avant cette période les femmes, peuvent être confrontées au syndrome prémenstruelle (SPM). Tout comme les règles, les symptômes varient selon les femmes. Tout ce qu’on va aborder ici fonctionne donc également pendant le SPM.

S'entraîner pendant les règles : écoutez votre corps !

Concernant l’entraînement durant les règles, sachez qu’il n’y a aucune contre-indication médicale. L’essentiel est d’écouter votre corps car c’est une période durant laquelle il vous envoie plein de signaux.

En 2015, les équipes du Marathon de Londres ont mené une enquête auprès de 1073 participantes. Figurez-vous, que 30% des femmes interrogées ont affirmé que leur cycle menstruel avait un impact négatif sur leur entraînement et leurs performances de course.

Courir en adaptant son entraînement

On ne le répétera jamais assez mais il y a autant de réactions de votre corps que de femmes sur cette planète. Il est donc primordial d’adapter votre entraînement à vos sensations parce qu’avec la fatigue que génère ce mécanisme, le risque de blessure peut augmenter.

Ana64 une coureuse du Campus "pour moi niveau performance ce sont les 3-4 jours avant les plus dur mais surtout au niveau de la motivation".

Si vous vous sentez plus fatiguée que d’habitude mais que l’envie d’enfiler vos baskets est présente vous avez plusieurs solutions :

  • Ne vous mettez pas la pression en voulant absolument tenir vos allures indiquées dans le programme. N’hésitez pas à ralentir le rythme, le plus important est de prendre du plaisir et non de subir sa séance. Même si vous êtes en pleine préparation d’un objectif précis, mieux vaut courir à son rythme que de se blesser en forçant et ne plus pouvoir courir pendant des semaines.
  • En fonction de votre semaine d’entraînement, il est tout à fait faisable de caler les séances à faible difficulté en début de votre période de règle car c’est généralement à ce moment-là que vous êtes le plus « faible ». Je tiens à le préciser mais c’est tout à fait normal, car votre système hormonal tourne à plein régime. Gardez les séances à haute intensité pour la fin de votre cycle, où vous serez potentiellement plus en forme. Ce type d'adaptation est tout à fait faisable avec nos plans d'entraînements de course à pied, venez voir par vous-même.

Si les douleurs vous empêchent de vous entraîner pas de panique. Prenez du repos, votre corps vous remerciera. Et surtout cela ne va pas vous faire régresser. Nous ne sommes pas des machines, ça peut arriver à tout le monde de rater une séance.

Un équipement adapté pour l'entraînement pendant les règles

Concernant les équipements, sachez que c’est un choix personnel, en fonction de vos préférences. Avec la libération de la parole autour de ce sujet, les marques ont compris l’enjeu de créer des produits adaptés. Alors qu’avant, les seules protections se limitaient à une serviette ou un tampon, aujourd’hui l’offre s’est très largement étoffée.

  • La coupe menstruelle : il s’agit d’une petite coupe en silicone qui a pour but de recueillir le sang. Son gros avantage est qu’elle est réutilisable, il suffit de bien la nettoyer.
  • Les culottes menstruelles : sont une alternative aux tampons et aux serviettes. Aussi confortables qu’une culotte, elles s’utilisent durant la période des règles. Elles sont généralement composées de 3 couches de tissu pour une absorption optimale. Tout comme la coupe c’est une protection plus écologique que les tampons ou serviettes classiques. Je vous laisse ce super article de Sophie du blog Mes menstruelles qui compare les meilleures culottes menstruelles.
  • Les équipementiers de sport s’y mettent : en juin dernier Adidas a lancé une collection de bas TechFit Period Proof. Des produits pourvus d’une membrane et de couches absorbantes qui empêcherait tout risque de fuite associée à des protections hygiéniques évoquées plus haut.

N’hésitez pas à en tester plusieurs pour trouver la protection qui vous convient le mieux. D’autant plus, que pendant l’effort il est primordial de se sentir confortable et en sécurité.

Gérer le jour de la compétition en même temps que le premier jour des règles

Vous faites vos calculs et manque de chance vos règles et plus particulièrement votre premier jour de règle tombe pile pour votre course que vous préparez depuis des mois.

Ça arrive mais ça n’est pas un drame, pendant votre préparation vous avez normalement déjà été confrontée à cette situation.

Vous pouvez le gérer, notamment en prenant un antalgique. Demandez conseille au préalable à votre médecin ou à un pharmacien car ils ne sont pas tous conseillés durant cette période.

Comme pour la tenue ou encore le ravitaillement, je vous déconseille de tester la nouveauté en termes de protection.

Dans tous les cas profitez, vous allez voir une fois lancée dans la course vous n’y penserez même plus (ou moins).

Mon expérience : vivre une semaine de plan d'entraînement avec mes règles

Comme je vous l’ai dit précédemment le but est de partager nos expériences, donc je vais partager avec vous mon vécu.

En général, le premier jour de mes règles est très douloureux. Avec une bouillotte et des antalgiques j’arrive à passer une journée correcte. Je pars du principe que si je peux faire ma journée alors je peux courir.

J’évite quand même de placer des séances à très haute intensité le premier jour car c’est vrai que c’est le moment où je suis le plus fatigué de mon cycle.

Pour trouver la bonne protection, j’ai testé à l’entraînement : les culottes menstruelles, la coupe menstruelle et les tampons. La protection avec laquelle je me sens le plus à l’aise pendant l’effort est les tampons. Avec les deux autres j’avais vraiment peur d’avoir une fuite et j’étais plus concentrée sur ça que sur mon entraînement.

Et voilà, le plus important est de ne pas vous comparer ou culpabiliser si vous manquez un entraînement. C’est une contrainte que l’on apprend à gérer avec l’expérience.

N’hésitez pas à nous partager vos conseils et expérience de la pratique de la course à pied pendant vos règles sur notre Discord.

Partager l'expérience

Comme un club !

Une communauté sur Discord pour discuter et partager avec d’autres coureurs de Campus partout dans le monde comme dans un club !

Rejoindre la communauté